Ressources FLE à imprimer

DATE DE PUBLICATION

28.02.2021
Penser et aménager la médiathèque FLE – tout public

Voir aussi articles : 4 particularités de la médiathèque enfants et Penser et organiser sa salle de classe enfants.

 

Tout établissement scolaire possède une médiathèque, ou du moins un espace livres / DVD qui permet aux élèves d’emprunter du matériel culturel en lien avec leur apprentissage de la langue française.
La médiathèque reflète l’état d’un établissement scolaire, son personnel et son potentiel ! Elle est, comme tout le reste, une vitrine à aménager avec intelligence et soin, en plus d’être le refuge culturel tout en français de vos élèves.

Que faire pour rendre sa médiathèque attractive et chaleureuse ?

 

 

 

1. Dévoiler d’entrée de jeu un espace de lecture et de culture visible, dédié et agréable

 

Premier élément à prendre en compte, car il s’agit du premier visible : l’attribution de l’espace.
En entrant dans une médiathèque, nous devons au premier coup d’œil parvenir à savoir comment répondre à ces questions simples mais récurrentes et importantes :

  1. Où est la médiathèque ? (avant toute chose)
  2. Suis-je autorisé à entrer dans ce lieu ?
  3. À quels médias ai-je accès ?
  4. Où puis-je m’asseoir ?
  5. Puis-je étudier dans cette salle ?
  6. À qui m’adresser si je veux emprunter un livre ou un DVD ?

 

À partir de ces questions, qui peuvent tous nous traverser, offrons des réponses claires :

a. Indiquez où se situe la médiathèque dans votre établissement par des panneaux, un fléchage au sol ou aux murs, etc. Si elle est loin ou au fond d’un couloir, ouvrez les portes pour attirer l’œil ou ayez des portes transparentes pour qu’on comprenne de suite de quel type de lieu il s’agit. Des portes ouvertes sont une invitation à entrer, profitez-en ! Aussi, il serait bien que la médiathèque ne se trouve pas à l’étage.

 

Médiathèque de l’Alliance française de Harare : lumineuse et conviviale.

 

b. Une entrée accueillante doit être aménagée. Elle débute par un espace libéré, non encombré, où se trouve le bureau de la / du médiathécaire. Les produits culturels à emprunter ne s’y trouvent pas de suite (sauf les présentations personnalisées, voir partie 6 de l’article).

Le logo de votre établissement doit figurer sur les portes de la médiathèque, d’autant plus si vous partagez vos locaux avec une autre entreprise / université / école de langue / etc., ainsi que la mention ‘médiathèque’ en français et dans la langue maternelle du pays où elle se trouve, si ce n’est dans presque toutes les langues du monde, pourquoi pas ! Les élèves de français et tout autre visiteur comprendront que ce lieu appartient à leur centre de langue et que leur présence est attendue.
Les événements culturels à venir et le règlement interne doivent aussi y être affichés. Placés à l’entrée, ces documents auront plus de chances d’être vus et lus. Le règlement est très important : il vous assurera un bon fonctionnement de cet espace. On peut l’afficher plusieurs fois près des étagères de livres ou du bac à DVD, en couleur ou avec une grande police d’écriture.

 

c. Les produits à emprunter seront, quant à eux, réunis dans un espace dédié visible de suite en entrant dans la médiathèque. On saura d’office que ces livres ou autres sont destinés à l’emprunt et qu’il ne s’agit pas du matériel de bureau du personnel qui y travaille, par exemple. L’espace de travail des uns doit être séparé de l’espace réservé aux élèves.

 

d. Si la possibilité de s’asseoir est offerte, des tables et des chaises seront disposées à l’écart des étagères et du bureau, ou bien on peut mettre quelques poufs / chaises confortables çà et là dans un espace défini qui ne gênera pas l’accès au reste de la médiathèque. On aura d’autant plus envie de s’y installer si cet espace est chaleureux et confortable.

 

Fauteuil confortable, mais situé devant une étagère de livres.

 

e. L’étude dans une médiathèque dépend de la capacité de tout un chacun de se sentir à l’aise entouré d’autres personnes. Mais, la présence de tables, de livres de français, grammaire ou dictionnaire non loin de ces tables incitera un élève à s’y installer dans ce but. Si une autre salle est prévue à cet effet exclusivement, elle doit être indiquée à l’entrée de la pièce ! On invite les élèves ou autres à s’y rendre en précisant cette information sur les murs ou les tables éventuellement.

 

f. Un bureau pour le personnel est nécessaire dans une médiathèque. Si la personne responsable du lieu se trouve dans une autre pièce comme l’accueil ou une salle de professeur, il est possible que les visiteurs ne sachent pas à qui demander des informations et se rétractent. Il faut donc que cet espace soit, comme les autres, bien délimité et positionné à l’entrée pour surveiller les passages et être à disposition du plus grand nombre de visiteurs possibles.

 

 

2. De l’accessibilité et de l’esthétisme

 

Techniquement, il y a des erreurs à éviter quand on aménage une médiathèque car elles peuvent rebuter ses utilisateurs.

D’une part, les produits culturels à emprunter ne doivent pas se trouver trop hauts dans les meubles. On risquerait de ne pas les apercevoir, ou de ne pas réussir à les atteindre. Trop bas, ils passeront au-dessous de notre regard ou pour des ouvrages destinés au jeune public. Personne n’a envie de batailler pour attraper un livre ou de s’accroupir plusieurs minutes pour sélectionner un DVD.
Ces meubles ne doivent évidemment pas être mis n’importe où eux non plus.

 

Étagère vidée car inaccessible et trop près d’un escalier.

Restons simple, évitons les incohérences et le danger.

D’autre part, ne disposez pas de décoration inutile sur les murs ou les étagères de votre salle. Les tables où les lecteurs viendront s’installer doivent leur permettre d’y écrire sans avoir à craindre de renverser un vase déposé là par la médiathécaire qui le trouvait très joli. Il est intéressant que les décorations aient un lien avec le lieu où elles se trouvent : poster de film, photo d’un écrivain ou d’un cinéaste, citation encadrée, affiche de concert, etc. peuvent être envisagés.

 

 

3. Des catégories indiquées

 

Indiquez sur vos étagères la catégorie et sous-catégorie des œuvres qui y figurent. Elles font gagner du temps pour la recherche et le classement. Elles peuvent être indiquées sur les étagères et / ou sur la partie ‘gondole’. Utilisez un étiquetage clair, avec pourquoi pas une police particulière qui attire le regard et facilite leur identification.

 

 

Gardez éventuellement un espace livres pour les expatriés ou francophiles de haut niveau, qui seront très heureux de trouver des livres plus pointus dans votre médiathèque, tant par la langue que pour le sujet traité. Les professeurs de FLE sont eux aussi enchantés de pouvoir piocher des ouvrages pour se distraire, qui ne seront pas toujours de manuels de langue.

Nous conseillons de ne pas coller tous les livres les uns aux autres, et de plutôt les séparer pour aérer les étagères, avec des séparateurs ou simplement en évitant de combler tous les espaces vides.

 

 

Les ressources enfants doivent avoir leur propre place et nécessitent par ailleurs un rangement particulier (voir article ici).

 

 

4. Des produits tous référencés par ordinateur

 

Tous les produits proposés à l’emprunt doivent posséder un code et être enregistrés dans un ordinateur (ou dans un cahier, si vous ne possédez pas d’ordinateur). Cela permet bien évidemment d’en garder la trace et de savoir tout ce que la médiathèque possède. Le référencement se fait grâce à une série de lettres et de nombres, qui sont basés sur la catégorie du produit, le genre attribué du produit, le nom de l’écrivain / du réalisateur / du créateur, le nom de l’œuvre, etc.

Il existe des systèmes de classification connus et communs à de nombreuses médiathèques, comme classification décimale de Dewey ou classification décimale universelle, sur lesquels vous pouvez vous appuyer. Libre à chacune de proposer le système de référencement qui lui convient le mieux !

 

 

Si un ordinateur est mis à disposition des utilisateurs de la médiathèque, proposez un catalogue numérique pour leur permettre de retrouver / chercher un ouvrage. La recherche sera facilitée par le recensement de tous vos produits.

Pensez au passage à la caution et recontactez les personnes qui ont du retard dans la restitution des produits empruntés. Cela peut arriver que des élèves perdent les livres qu’ils ont pris.
Nous déconseillons alors de permettre trop d’emprunts à la fois et par personne : limitez-les à 2 ou 3 pour que la caution en cas de perte ou de vol couvre l’ensemble des produits empruntés et ne lèse pas l’établissement qui les a financé.

 

 

5. Du propre et du beau : que conserver / que commander pour sa médiathèque ?

 

Comme nous le disons dans l’article qui concerne le rangement de la salle de cours enfants, la médiathèque n’est pas elle non plus un débarras. Il ne s’agit pas d’y stocker tous les livres accumulés depuis des années par l’école, ceux que des expatriés vous donnent en partant ou encore que les professeurs laissent, sans prêter attention à leur état, ni à leur utilité en médiathèque FLE ou leur contenu.
Une médiathèque trop fournie est ennemie de la médiathèque, qui doit être claire et lisible. Tout conserver est néfaste car le volume de vos produits noierait l’ensemble, alors que tout ne vaut pas la peine d’être gardé.
(Si vous possédez une petite médiathèque, profitez-en d’autant plus par vérifier et éventuellement jeter vos anciens livres / DVD / CD pour faire de l’espace et peau neuve.)

 

Collection de vieux livres accumulés pendant plus de 20 ans, fragiles, jaunis et odorants.

 

Sont à éviter :

  • des titres qui ont plus de 15 ans et qui ne sont pas devenus des classiques, à moins que vous ne les trouviez réellement valables ;
  • les séries incomplètes, surtout si vous ne possédez pas le premier tome ou épisode, ou que vous en avez qui ne se font pas suite alors qu’ils dépendent les uns des autres ;
  • des produits dont vous ne connaissez pas du tout le contenu et sur lesquels vous ne pourriez pas fournir de renseignement ;
  • les boîtiers CD / DVD cassés : ils peuvent tout de même être légèrement ébréchés ou avoir été réparés sans que cela ne pose problème (attention, n’oubliez pas que seuls le boîtier doit être laissé dans les étagères, le CD/DVD se trouve dans une pochette que le/la médiathécaire conserve) ;
  • des jeux de société dont une partie du matériel manquant a été remplacée. Si vous avez créé de quoi palier le manque avec des cartes plastifiées, d’autres jetons ou figurines, ce n’est pas une mauvaise idée en soi. Mais même s’il est dommage de se passer d’un jeu de société juste pour quelques manques, mais il vaut mieux veiller à surveiller son contenu à chaque emprunt (avant et après) et remplacer ces pièces par les versions officielles ou de même valeur qui peuvent parfois s’acheter en ligne individuellement (ici ! : https://toutpourlejeu.com/) ;
  • les produits culturels dans la langue du pays : la médiathèque FLE doit rester un lieu de découverte de la culture française et francophone du monde ;
  • les produits culturels dont le contenu trop politique ou militant pourrait fâcher le pays hôte.

 

Exemples de livres censurés dans certains pays du monde :

 

Sont à bannir de toute urgence :

  • les livres dont la couverture ou les pages sont trop jaunies ou déchirées : ils n’attireront pas vos visiteurs et donneront une image vieillotte, voire sale, de votre établissement ;
  • ceux dont des pages viendraient à manquer : jetez-les sans compassion et achetez-les à nouveau s’ils en valent la peine ;
  • les boîtiers CD / DVD piratés : vous seriez complice de ce délit ;
  • les ouvrages contenant de l’érotisme à outrance, de la pornographie (ça peut paraître incroyable, mais par deux fois cela est arrivé d’en trouver durant des rangements ou en cherchant nous-mêmes des livres dans les étagères) ou de la violence extrême. Privilégions les contenus qui ne risquent de choquer personne, selon les codes les plus universels en ce qui concerne ce type d’imagerie.

En revanche, usez des classiques de la culture française et francophone !
Proposez des films qui ont eu beaucoup de succès, ou d’autres que l’équipe de professeurs recommandent. Mettez à disposition des BD où le français est particulièrement accessible, ou encore des romans mentionnés dans les méthodes de FLE utilisées, etc.
La directrice / le directeur d’établissement, la / le médiathécaire sont là pour se mettre d’accord et commander tout ce qui va rentrer dans les étagères, mais les professeurs ou autres membres du personnel peuvent suggérer des ouvrages intéressants et pertinents !

 

 

6. Mise en évidence de produits culturels

 

Proposez un petit espace réservé à l’affichage des nouveautés. Nous conseillons de systématiser la présentation des nouveautés à chaque nouvel arrivage, quelles qu’elles soient. Cela donnera toujours un petit coup de frais à votre salle et attirera l’attention de ceux qui entrent ! Présentez-les sur une petite table ou une étagère dédiée, avec un tableau d’affichage comme une ardoise de restaurant, que vous pourrez agrémenter de petits dessins ou citations.

Parler de vos coups de cœur en écrivant un petit message sur certains livres, ou bien en les plaçant plus en avant dans les étagères. Les professeurs peuvent être invités à parler des films, BD, livres qu’ils apprécient et qui se trouvent dans la médiathèque. Les élèves seront contents de connaître le goût de leurs professeurs et leur feront confiance : jouez-en !

 

 

Effectuez un système de rotation dans les rayons : changez éventuellement la place de telle ou telle catégorie de livres de temps en temps. Comme dans un commerce classique, ce procédé permet aux habitués de faire face à d’autres catégories de produits qu’ils ne cherchent pas forcément, au cas où ils changeraient d’avis. Ces changements doivent être légers et moins récurrents que l’affichage des nouveautés.

 

 

7. Soyez original (mais pas trop) !

 

Et pourquoi ne pas proposer des ateliers de jeux de société ? Des présentation de jeux vidéo francophones ? Ou encore proposer des après-midi escape game / jeu de piste en utilisant le contenu de la médiathèque, organiser des ateliers dans la médiathèque ? Rendez-la vivante !
Cela existe déjà parmi toutes les médiathèques qui existent, et contrairement à ce que l’on peut imaginer, il n’est pas nécessaire de disposer d’un grand budget pour mettre ces activités en place.

 

Jolie collection de jeu de société, qui attire l’œil et la curiosité ! :

 

 

En bref :

 

Il n’est ni compliqué ni onéreux de rendre plus belle et attractive votre médiathèque.

La médiathèque est véritablement un moyen efficace de donner envie à vos élèves de français de s’intéresser à la culture française et francophone. Les œuvres qui y figurent doivent être des outils à la fois pour progresser dans la langue française et ouvrir une fenêtre sur ces pays dont ils apprennent la langue. Un livre, un film, un jeu peut redonner confiance en le choix de la langue française, peut motiver à persévérer et encourager en démontrant concrètement qu’une nouvelle langue nous ouvre tout un nouvel univers. Le choix des DVD, romans, BD, albums, etc. dépend de tous les acteurs de l’enseignement et vous ne vous y tromperez certainement pas : si une œuvre vous plaît, elle trouvera un écho auprès de vos visiteurs.

Cultivez votre médiathèque pour cultiver vos élèves !

 

 

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Activité sur l’impératif (A1)

Activité sur l’impératif (A1)

Voici une petite activité très simple à mettre en place, dont le but est de travailler le temps de l’impératif. 16 personnes ont laissé des messages à vos élèves ! Ils les lisent un à un et trouvent quels verbes utilisent l’impératif et quel est leur infinitif. On en...

Plastifier sans plastifieuse

Plastifier sans plastifieuse

Dans l’optique de prolonger la vie de vos ressources imprimées, il convient de plastifier les éléments papier de vos jeux et autres ressources pour la classe. Mais comment s’y prendre lorsque nous ne possédons pas de plastifieuse dans la salle des professeurs, qu’elle...

Plastification : les erreurs types

Plastification : les erreurs types

Dans l’optique de prolonger la vie de vos ressources imprimées, il convient de plastifier les éléments papier de vos jeux et autres ressources pour la classe. Mais tout cela ne peut pas être fait n’importe comment et on peut perdre du temps, de l’argent et beaucoup de...

Jeu de société enfant et français : Doudou

Jeu de société enfant et français : Doudou

Vous voulez entraîner des enfants à coopérer ? Vous cherchez une façon de motiver vos petits élèves de FLE ou de cycle 1 ? Vous voulez les aider à replacer du vocabulaire dans un contexte proche d’eux tout en permettant leur mémorisation ? 🧸🧩 Le petit jeu tendre et...

Jeu de société enfant et français : Fabulia

Jeu de société enfant et français : Fabulia

Vous aimez les contes et les mondes fantastiques ? 🧙‍♂️🧚‍♀️ Vous voulez faire participer vos élèves à la narration et à la création d'une histoire ? Vous aimez les beaux graphismes et le matériel de qualité ? Voici un livre-jeu qui pourrait convaincre les plus et...

L’importance de la mémoire

L’importance de la mémoire

Certains parents et professeurs s’inquiètent que l’apprentissage scolaire ne fasse plus autant travailler la mémoire chez les enfants qu’auparavant, privilégiant à la place le développement du sens critique, de l’analyse littéraire, du débat philosophique ou encore de...

Quel matériel en salle des professeurs FLE ?

Quel matériel en salle des professeurs FLE ?

Posséder un bon matériel facilite vos préparations de cours et rend plus agréable les moments passés dans la salle des professeurs. Cela fait gagner du temps et donne une atmosphère plus professionnelle. De quoi devrait disposer une salle de professeurs FLE ?  ...

Comment exploiter une chanson pour le FLE ?

Comment exploiter une chanson pour le FLE ?

Vous enseignez le français et vous aimez la musique ? Vous pensez que les chansons sont un des meilleurs moyens d’apprendre une langue ? Vous avez raison ! Il est vrai qu’il est toujours agréable de découvrir / faire découvrir et d’écouter de la musique quand on...

4 particularités de la médiathèque enfants

4 particularités de la médiathèque enfants

Cet article de blog est un aparté de l’article suivant : Penser et aménager la médiathèque FLE – tout public   La médiathèque pour les enfants doit avoir sa propre place et nécessite un aménagement particulier !   1. Rangement dans les étagères    ...

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (3/3)

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (3/3)

Cet article est le dernier d'une série de 3 articles découpés comme suit : Partie 1 : L’âge du public Le nombre d’élèves La langue d’enseignement (différente de la langue enseignée) Partie 2 : La motivation du public Le programme à suivre / L’autonomie du professeur...

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (3/3)

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (2/3)

Cet article est le deuxième d'une série de 3 articles découpés comme suit : Partie 1 : L’âge du public Le nombre d’élèves La langue d’enseignement (différente de la langue enseignée) Partie 2 : La motivation du public Le programme à suivre / L’autonomie du professeur...

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (3/3)

Les différences entre le FLE et l’Éducation Nationale (1/3)

Cet article est le premier d'une série de 3 articles découpés comme suit : Partie 1 : L’âge du public Le nombre d’élèves La langue d’enseignement (différente de la langue enseignée) Partie 2 : La motivation du public Le programme à suivre / L’autonomie du professeur...

Enseigner le français en français

Enseigner le français en français

Il y a un exercice auquel nul autre corps de métier que celui du FLE se prête et qui, lorsqu’on explique qu’il fait partie intégrante de notre profession, dépasse parfois la compréhension de nos interlocuteurs : il s’agit de celui qui consiste à enseigner une langue à...

Création graphique

Création graphique

Pour nos ressources FLE, nous tenons à créer nos graphismes et illustrations nous-mêmes, puisque que cela fait partie de nos compétences annexes ! Cette partie de la création de nos ressources s’avère un vrai plaisir et un enrichissement professionnel en développant...

Penser et organiser sa salle de classe enfant

Penser et organiser sa salle de classe enfant

À l’heure où les centres de langue cherchent de plus en plus à développer les cours enfants, il y a un point essentiel sur lequel on oublie trop souvent de s’attarder et qui a, peut-être plus que tout le reste si on s’y penche bien, un impact beaucoup plus direct et...

Penser et organiser sa salle de classe enfant

Aide à la transition vers les cours jeune public

Depuis quelques années déjà, il est demandé aux écoles de langue française de s’ouvrir à un public de plus en plus jeune, afin de faire profiter des effets positifs prêtés à l’apprentissage des langues dès l’enfance en offrant des cours à tout âge. Nous savons que cet...

Catégorie enfants – Première ressource !

Catégorie enfants – Première ressource !

Aujourd’hui, nous sommes très heureux d’ajouter à notre site une toute nouvelle catégorie de ressources FLE, à savoir la catégorie ENFANTS !   Basés sur la simplicité d’utilisation, l’esthétisme par de jolies formes et couleurs qui séduiront, nous l’espérons,...

Nouveau cours !“Raconte-moi une histoire”

Nouveau cours !
“Raconte-moi une histoire”

La création du cours ‘Raconte-moi une histoire’ est parti d’un constat : dans de nombreuses méthodes de français, le thème de l’imaginaire et des contes n’est que trop peu abordé, si ce n’est pas du tout, même à des niveaux avancés. Serait-ce par crainte du côté...

Ouverture de la boutique !

Ouverture de la boutique !

Venez découvrir notre boutique de ressources FLE prêtes à l'emploi (jeux, cours, activités diverses) à destination des professeurs de français ! Après des années d'expérience dans l'univers du FLE, nous savons qu'il est parfois difficile de créer ses propres...

“J’ai déjà…” (A2-B1)

“J’ai déjà…” (A2-B1)

Chacun d’entre nous peut être fier d’une chose spéciale qu’il / elle a faite. Pas toujours parce qu’il s’agit d’une bonne action, mais parce que c’était plutôt, voire tout à fait, rare. Quelles actions de la liste avez-vous déjà fait ? Racontez-nous !   [gallery...

Cartes postales (A2)

Cartes postales (A2)

Voici des cartes postales envoyées des quatre coins du monde : retrouverez-vous le pays et le monument décrit ?